Aptitude

Entraînement de vitesse aérobie et anaérobie


Votre corps produit de l’énergie anaérobie au début de chaque course.

Jupiterimages / Pixland / Getty Images

Pendant tout type d'exercice, votre corps a besoin de carburant pour produire l'énergie nécessaire à votre survie. Dans l'entraînement de vitesse, cette énergie se présente sous la forme de réserves d'oxygène et de glycogène dans vos muscles. Vous utilisez à la fois les systèmes aérobie et anaérobie dans l'entraînement de vitesse, mais trouver le bon équilibre entre les deux améliorera l'efficacité de votre corps pendant les exercices intenses.

Capacité aérobie

L'oxygène est la principale source de carburant pour votre corps lors de tout exercice. L'absorption d'oxygène, également appelée absorption de VO2, augmente proportionnellement à l'intensité de votre entraînement. Plus vous bougez rapidement, plus vos muscles ont besoin d'oxygène pour les maintenir en activité. Lorsque vous courez assez vite, la demande en oxygène de vos muscles dépassera votre capacité à la satisfaire. Une fois que vous avez dépassé votre capacité aérobique, vous commencez à créer un déficit en oxygène.

Seuil Anaérobie

Dans la plupart des types d'entraînement à la vitesse, y compris le sprint sur piste ou à vélo, vous produirez de l'énergie de manière anaérobie, ce qui signifie sans oxygène. Votre fréquence cardiaque augmente rapidement pendant l'entraînement au sprint et vous dépassez votre capacité aérobique, ce qui oblige votre corps à convertir le glycogène en énergie instantanée. En raison de l'intensité de la pratique, la plupart des gens ne peuvent suivre un exercice anaérobie que pendant trois minutes à la fois. Pour l'entraînement de vitesse, augmenter votre endurance anaérobie est essentiel pour améliorer votre puissance explosive.

Vitesse d'endurance

Grâce à un entraînement constant de la vitesse, vous pouvez augmenter votre seuil de lactate. Augmenter votre seuil de lactate vous permettra d’allonger la durée de vos éclats de vitesse. Bien que l’entraînement aérobique vous permette d’augmenter votre endurance cardiovasculaire, il ne fera pas beaucoup pour votre vitesse. Pour augmenter l'endurance de la vitesse, vous devez vous habituer à traiter et à tolérer les accumulations d'acide lactique lors d'un entraînement par intervalles.

Entraînement par intervalles

Selon une étude menée en 2007 par l'Université norvégienne des sciences et de la technologie, l'entraînement par intervalles à haute intensité améliore davantage le VO2 max que l'entraînement en cardio modéré à l'état d'équilibre. Gardant cela à l'esprit, et compte tenu du fait que le cardio-training ne fera pas beaucoup pour améliorer la vitesse, l'entraînement par intervalles est la voie à suivre pour améliorer votre sprint. En alternant des périodes d'intensité élevée et faible, vous bénéficiez des avantages de l'entraînement en anaérobie et permettez à votre corps de récupérer de manière aérobique entre les séries.