Aptitude

Pourquoi le rythme cardiaque augmente pendant l'exercice


Votre pouls vous donne une mesure de votre niveau de forme actuel.

Jupiterimages / Photos.com / Getty Images

La gêne que vous ressentez lorsque vous commencez votre entraînement - respiration profonde, battement de coeur plus rapide, transpiration excessive - indique que votre cœur fait son travail pour vous aider à renforcer votre séance d'exercices. Votre pouls vous indique à quel point votre cœur travaille fort et vous indique si vous vous poussez trop fort ou pas assez fort.

Taux de pouls et exercice

Votre pouls mesure votre fréquence cardiaque, qui correspond au nombre de battements de votre cœur par minute. L'American Heart Association note qu'au repos, la fréquence cardiaque moyenne est comprise entre 60 et 100 battements par minute. Cependant, lorsque vous commencez des exercices d'aérobic, votre cœur bat plus vite pour répondre à la demande accrue de sang et d'oxygène dans les muscles. Vous pouvez mesurer votre pouls pendant vos exercices afin de déterminer si vous travaillez assez dur pour atteindre vos objectifs de condition physique. Un exercice régulier renforce votre muscle cardiaque et vous permet de terminer vos activités quotidiennes sans avoir le souffle coupé.

Fréquence cardiaque maximale

Votre fréquence cardiaque maximale détermine votre niveau d'activité physique pendant une activité physique. Votre cœur est responsable du pompage du sang, qui transporte l'oxygène et les nutriments, vers les tissus de votre corps. Pendant l'exercice, vos muscles ont besoin de plus d'oxygène et de nutriments pour répondre à la demande de votre travail. Votre cœur bat donc plus vite pour fournir du carburant à vos muscles. Plus vous travaillez fort, plus votre pouls augmentera rapidement pendant votre entraînement. Pour calculer votre fréquence cardiaque maximale pendant l'exercice, soustrayez votre âge de 220. Les personnes en bonne santé devraient faire de l'exercice à un niveau compris entre 50 et 80% de leur fréquence cardiaque maximale, indique l'American Council on Exercise. Les débutants devraient rester sur le bas de ce spectre, et les utilisateurs plus avancés peuvent atteindre le haut.

Prendre son pouls pour mesurer les progrès

À mesure que votre niveau de condition physique s'améliore, il faut plus d'effort et il faut plus de temps pour élever votre fréquence cardiaque. Prendre votre pouls pendant votre séance d’exercice vous dira si l’intensité de votre exercice est trop élevée ou trop faible. Votre pouls se trouve sur vos poignets, à l'intérieur de votre coude, sur le côté de votre cou ou sur le dessus de votre pied. Placez deux doigts sur l’artère et comptez le nombre de battements pendant 15 secondes. Multipliez ce nombre par quatre pour obtenir votre pouls. Une impulsion de 15 secondes avec un compte de 25 signifie que votre fréquence cardiaque est à 100 battements par minute. Cela mettrait un exerciseur débutant de 50 ans dans sa zone cible de fréquence cardiaque. Cependant, un individu actif âgé de 20 ans et ayant le même rythme cardiaque aurait besoin d'augmenter l'intensité d'un cran pour bénéficier des avantages les plus aérobiques de son entraînement.

Sécurité

Pousser trop fort pendant l'exercice fera plus de mal que de bien. Utilisez votre fréquence cardiaque maximale comme ligne directrice. Tout le monde réagit différemment à l'activité physique. Vous devriez ressentir un certain inconfort pendant l'exercice, mais si vous avez mal, diminuez votre intensité pour réduire votre rythme cardiaque d'un cran. En poursuivant votre programme d'exercices, vous pourrez continuer à travailler à une intensité plus élevée pendant une période plus longue.